Lire la Bible
MĂ©diter, appliquer, partager

🙏JĂ©sus : Le GuĂ©risseur : GuĂ©rison Miraculeuse, la Compassion de JĂ©sus en Action 🙏

  • on janvier 21, 2024
    • Partager

đŸ’« #Matthieu8 :3 rĂ©vĂšle un moment de grĂące

✹ #Luc6 :19 montre la force de guĂ©rison de JĂ©sus, guĂ©rissant tous ceux qui le touchaient.

💖 Faisons Ă©cho Ă  cet amour en aidant et rĂ©confortant les souffrants, reflĂ©tant ainsi la compassion de JĂ©sus.

đŸ‘‰đŸŸDĂ©couvrez les puissants miracles des Évangiles 📖 (#Matthieu, #Marc, #Luc, #Jean) 🙌

MATTHIEU 8

MinistĂšre de JĂ©sus en GalilĂ©e 8.1–12.50

GuĂ©rison d’un lĂ©preux

8

Lorsque JĂ©sus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit. 2 Alors un lĂ©preux s’approcha, se prosterna devant lui et dit: «Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.»

3 JĂ©sus tendit la main, le toucha et dit: «Je le veux, sois pur.» AussitĂŽt il fut purifiĂ© de sa lĂšpre.

4 Puis JĂ©sus lui dit: «Fais bien attention de n’en parler Ă  personne, mais va te montrer au prĂȘtre et prĂ©sente l’offrande que MoĂŻse a prescrite, afin que cela leur serve de tĂ©moignage.»

GuĂ©risons Ă  CapernaĂŒm

5 Alors que JĂ©sus entrait dans CapernaĂŒm, un officier romain l’aborda et le supplia 6 en disant: «Seigneur, mon serviteur est couchĂ© Ă  la maison, atteint de paralysie, et il souffre beaucoup.» 7 JĂ©sus lui dit: «J’irai et je le guĂ©rirai.» 8 L’officier rĂ©pondit: «Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guĂ©ri. 9 En effet, moi aussi je suis un homme soumis Ă  des supĂ©rieurs, j’ai des soldats sous mes ordres, et je dis Ă  l’un: ‘Pars!’ et il part, Ă  un autre: ‘Viens!’ et il vient, et Ă  mon esclave: ‘Fais ceci!’ et il le fait.» 10 AprĂšs l’avoir entendu, JĂ©sus fut dans l’admiration, et il dit Ă  ceux qui le suivaient: «Je vous le dis en vĂ©ritĂ©, mĂȘme en IsraĂ«l je n’ai pas trouvĂ© une aussi grande foi. 11 Or, je vous le dĂ©clare, beaucoup viendront de l’est et de l’ouest et seront Ă  table avec Abraham, Isaac et Jacob dans le royaume des cieux. 12 Mais ceux Ă  qui le royaume Ă©tait destinĂ© seront jetĂ©s dans les tĂ©nĂšbres extĂ©rieures, oĂč il y aura des pleurs et des grincements de dents.» 13 Puis JĂ©sus dit Ă  l’officier: «Vas-y [et] sois traitĂ© conformĂ©ment Ă  ta foi.» Et au moment mĂȘme le serviteur fut guĂ©ri.

14 JĂ©sus se rendit ensuite Ă  la maison de Pierre. Il vit la belle-mĂšre de celui-ci couchĂ©e, avec de la fiĂšvre. 15 Il lui toucha la main et la fiĂšvre la quitta; puis elle se leva et le servit.

16 Le soir venu, on amena vers JĂ©sus de nombreux dĂ©moniaques. Il chassa les esprits par sa parole et guĂ©rit tous les malades. 17 Ainsi s’accomplit ce que le prophĂšte EsaĂŻe avait annoncĂ©: Il a pris nos faiblesses et il s’est chargĂ© de nos maladies.[1]

Jésus, plus fort que la nature et les démons

18 Voyant une grande foule autour de lui, JĂ©sus donna l’ordre de passer de l’autre cĂŽtĂ© du lac. 19 Un spĂ©cialiste de la loi s’approcha et lui dit: «MaĂźtre, je te suivrai partout oĂč tu iras.» 20 JĂ©sus lui rĂ©pondit: «Les renards ont des taniĂšres et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l’homme[2] n’a pas un endroit oĂč il puisse reposer sa tĂȘte.» 21 Un autre, parmi les disciples, lui dit: «Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon pĂšre.» 22 Mais JĂ©sus lui rĂ©pondit: «Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts.»

23 Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent. 24 Soudain, il s’Ă©leva sur le lac une si grande tempĂȘte que la barque Ă©tait recouverte par les vagues. Et lui, il dormait. 25 Les disciples s’approchĂšrent et le rĂ©veillĂšrent en disant: «Seigneur, sauve-nous, nous allons mourir!» 26 Il leur dit: «Pourquoi ĂȘtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi?» Alors il se leva, menaça les vents du lac et il y eut un grand calme. 27 Ces hommes furent trĂšs Ă©tonnĂ©s et dirent: «Quel genre d’homme est-ce? MĂȘme les vents et la mer lui obĂ©issent!»

28 Lorsqu’il fut arrivĂ© sur l’autre rive, dans le pays des GadarĂ©niens, deux dĂ©moniaques qui sortaient des tombeaux vinrent Ă  sa rencontre. Ils Ă©taient si dangereux que personne n’osait passer par lĂ . 29 Et voilĂ  qu’ils se mirent Ă  crier: «Que nous veux-tu, [JĂ©sus,] Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le moment fixĂ©?» 30 Il y avait loin d’eux un grand troupeau de porcs en train de chercher Ă  manger. 31 Les dĂ©mons suppliaient JĂ©sus: «Si tu nous chasses, permets-nous d’aller dans ce troupeau de porcs.» 32 Â«Allez-y!» leur dit-il. Ils sortirent des deux hommes et entrĂšrent dans les porcs. Alors tout le troupeau se prĂ©cipita du haut de la falaise dans le lac, et ils moururent dans l’eau. 33 Les gardiens du troupeau s’enfuirent et allĂšrent dans la ville rapporter tout ce qui s’Ă©tait passĂ© et ce qui Ă©tait arrivĂ© aux dĂ©moniaques. 34 Alors tous les habitants de la ville sortirent Ă  la rencontre de JĂ©sus et, dĂšs qu’ils le virent, ils le suppliĂšrent de quitter leur territoire.

GuĂ©rison d’un paralysĂ©

Matthieu 9

JĂ©sus monta dans une barque, traversa le lac et se rendit dans sa ville. 2 Des personnes lui amenĂšrent un paralysĂ© couchĂ© sur une civiĂšre. Voyant leur foi, JĂ©sus dit au paralysĂ©: «Prends courage, mon enfant, tes pĂ©chĂ©s te sont pardonnĂ©s.»

3 Alors, quelques spĂ©cialistes de la loi se dirent en eux-mĂȘmes: «Cet homme blasphĂšme.» 4 Mais JĂ©sus connaissait leurs pensĂ©es; il dit: «Pourquoi avez-vous de mauvaises pensĂ©es en vous-mĂȘmes? 5 En effet, qu’est-ce qui est le plus facile Ă  dire: ‘Tes pĂ©chĂ©s te sont pardonnĂ©s’, ou: ‘LĂšve-toi et marche’? 6 Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les pĂ©chĂ©s, lĂšve-toi – dit-il alors au paralysĂ© â€“, prends ta civiĂšre et retourne chez toi.» 7 L’homme se leva et rentra chez lui. 8 Quand la foule vit cela, elle fut Ă©merveillĂ©e et cĂ©lĂ©bra la gloire de Dieu, qui a donnĂ© un tel pouvoir aux hommes.

RĂ©actions face Ă  JĂ©sus

9 JĂ©sus partit de lĂ . En passant, il vit un homme assis au bureau des taxes et qui s’appelait Matthieu. Il lui dit: «Suis-moi.» Cet homme se leva et le suivit.

10 Comme JĂ©sus Ă©tait Ă  table dans la maison, beaucoup de collecteurs d’impĂŽts et de pĂ©cheurs[3] vinrent se mettre Ă  table avec lui et avec ses disciples. 11 Les pharisiens virent cela et dirent Ă  ses disciples: «Pourquoi votre maĂźtre mange-t-il avec les collecteurs d’impĂŽts et les pĂ©cheurs?» 12 Mais JĂ©sus, qui avait entendu, leur dit: «Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de mĂ©decin, mais les malades. 13 Allez apprendre ce que signifie: Je dĂ©sire la bontĂ©, et non les sacrifices.[4] En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pĂ©cheurs, [Ă  changer d’attitude].»

14 Alors les disciples de Jean vinrent vers JĂ©sus et dirent: «Pourquoi nous et les pharisiens jeĂ»nons-nous [souvent], tandis que tes disciples ne jeĂ»nent pas?» 15 JĂ©sus leur rĂ©pondit: «Les invitĂ©s Ă  la noce peuvent-ils ĂȘtre tristes tant que le mariĂ© est avec eux? Les jours viendront oĂč le mariĂ© leur sera enlevĂ©, et alors ils jeĂ»neront. 16 Personne ne coud un morceau de tissu neuf sur un vieil habit, car la piĂšce ajoutĂ©e arrache une partie de l’habit et la dĂ©chirure devient pire. 17 On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres, sinon les outres Ă©clatent, le vin coule et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.»

GuĂ©rison d’une femme et rĂ©surrection d’une fillette

18 Tandis qu’il leur adressait ces paroles, un chef arriva, se prosterna devant lui et dit: «Ma fille est morte il y a un instant; mais viens, pose ta main sur elle et elle vivra.» 19 JĂ©sus se leva et le suivit avec ses disciples.

20 C’est alors qu’une femme qui souffrait d’hĂ©morragies depuis 12 ans s’approcha par-derriĂšre et toucha le bord de son vĂȘtement, 21 car elle se disait: «Si je peux seulement toucher son vĂȘtement, je serai guĂ©rie.» 22 JĂ©sus se retourna et dit en la voyant: «Prends courage, ma fille, ta foi t’a sauvĂ©e.» Et cette femme fut guĂ©rie dĂšs ce moment.

23 Lorsque JĂ©sus fut arrivĂ© Ă  la maison du chef, il vit les joueurs de flĂ»te et la foule bruyante. 24 Il leur dit: «Retirez-vous, car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort», et ils se moquaient de lui. 25 Quand la foule eut Ă©tĂ© renvoyĂ©e, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva. 26 Cette nouvelle se propagea dans toute la rĂ©gion.

GuĂ©rison de deux aveugles et d’un dĂ©moniaque

27 Quand JĂ©sus partit de lĂ , il fut suivi par deux aveugles qui criaient: «Aie pitiĂ© de nous, Fils de David[5]!» 28 Lorsqu’il fut arrivĂ© Ă  la maison, les aveugles s’approchĂšrent de lui et JĂ©sus leur dit: «Croyez-vous que je puisse faire cela?» «Oui, Seigneur», lui rĂ©pondirent-ils. 29 Alors il toucha leurs yeux en disant: «Soyez traitĂ©s conformĂ©ment Ă  votre foi», 30 et leurs yeux s’ouvrirent. JĂ©sus leur recommanda avec sĂ©vĂ©ritĂ©: «Faites bien attention que personne ne le sache!» 31 mais, Ă  peine sortis, ils parlĂšrent de lui dans toute la rĂ©gion.

32 Comme ils s’en allaient, on amena Ă  JĂ©sus un dĂ©moniaque muet. 33 Il chassa le dĂ©mon et le muet se mit Ă  parler. La foule disait, Ă©merveillĂ©e: «On n’a jamais rien vu de pareil en IsraĂ«l», 34 mais les pharisiens disaient: «C’est par le prince des dĂ©mons qu’il chasse les dĂ©mons.»


[1]             8.17 Il a pris
 maladies : citation d’EsaĂŻe 53.4.

[2]             8.20 Fils de l’homme : expression par laquelle JĂ©sus se dĂ©signait frĂ©quemment lui-mĂȘme, avec un probable renvoi Ă  Daniel 7.13.

[3]             9.10 PĂ©cheurs : c’est-Ă -dire jugĂ©s comme tels par ceux qui se croyaient justes.

[4]             9.13 Je dĂ©sire
 sacrifices : citation d’OsĂ©e 6.6.

[5]             9.27 Fils de David : titre donnĂ© au Messie attendu par les Juifs, sur la base notamment de 2 Samuel 7.12-16; EsaĂŻe 9.5-6.

LUC 6

JĂ©sus et le sabbat

6

Un jour de sabbat [appelĂ© second-premier], JĂ©sus traversait des champs de blĂ©. Ses disciples arrachaient des Ă©pis et les mangeaient aprĂšs les avoir froissĂ©s dans leurs mains. 2 Quelques pharisiens leur dirent: «Pourquoi faites-vous ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat?» 3 JĂ©sus leur rĂ©pondit: «N’avez-vous pas lu ce qu’a fait David, lorsqu’il a eu faim, lui et ses compagnons? 4 Il est entrĂ© dans la maison de Dieu, a pris les pains consacrĂ©s, en a mangĂ© et en a donnĂ© mĂȘme Ă  ses compagnons, bien qu’il ne soit permis qu’aux prĂȘtres de les manger!» 5 Puis il leur dit: «Le Fils de l’homme est le Seigneur [mĂȘme] du sabbat.»

6 Un autre jour de sabbat, JĂ©sus entra dans la synagogue et se mit Ă  enseigner. LĂ  se trouvait un homme dont la main droite Ă©tait paralysĂ©e. 7 Les spĂ©cialistes de la loi et les pharisiens observaient JĂ©sus pour voir s’il ferait une guĂ©rison le jour du sabbat, afin d’avoir un motif pour l’accuser. 8 Mais JĂ©sus connaissait leurs pensĂ©es et il dit Ă  l’homme qui avait la main paralysĂ©e: «LĂšve-toi et tiens-toi lĂ  au milieu.» Il se leva et se tint debout. 9 JĂ©sus leur dit: «Je vous demande s’il est permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer.» 10 Alors il promena son regard sur eux tous et dit Ă  l’homme: «Tends ta main.» Il le fit et sa main fut guĂ©rie, [elle fut saine comme l’autre]. 11 Ils furent remplis de fureur et se consultĂšrent pour savoir ce qu’ils feraient Ă  JĂ©sus.

Choix des douze apĂŽtres

12 A cette Ă©poque-lĂ , JĂ©sus se retira sur la montagne pour prier; il passa toute la nuit Ă  prier Dieu. 13 Quand le jour fut levĂ©, il appela ses disciples et il en choisit parmi eux douze auxquels il donna le nom d’apĂŽtres: 14 Simon, qu’il appela aussi Pierre; AndrĂ©, son frĂšre; Jacques; Jean; Philippe; BarthĂ©lĂ©my; 15 Matthieu; Thomas; Jacques, fils d’AlphĂ©e; Simon, appelĂ© le zĂ©lote[1]; 16 Jude, fils de Jacques; et Judas l’Iscariot[2], celui qui devint un traĂźtre.

17 Il descendit avec eux et s’arrĂȘta sur un plateau oĂč se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de personnes de toute la JudĂ©e, de JĂ©rusalem et du littoral de Tyr et de Sidon. 18 Ils Ă©taient venus pour l’entendre et pour ĂȘtre guĂ©ris de leurs maladies. Ceux qui Ă©taient tourmentĂ©s par des esprits impurs Ă©taient guĂ©ris, 19 et toute la foule cherchait Ă  le toucher parce qu’une force sortait de lui et les guĂ©rissait tous.

Sermon sur la montagne

20 Alors JĂ©sus leva les yeux sur ses disciples et dit: «Heureux vous qui ĂȘtes pauvres, car le royaume de Dieu est Ă  vous! 21 Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiĂ©s! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous rirez! 22 Heureux serez-vous lorsque les hommes vous dĂ©testeront, lorsqu’ils vous chasseront, vous insulteront et vous rejetteront comme des ĂȘtres infĂąmes Ă  cause du Fils de l’homme! 23 RĂ©jouissez-vous, ce jour-lĂ , et sautez de joie, parce que votre rĂ©compense sera grande dans le ciel. En effet, c’est de la mĂȘme maniĂšre que leurs ancĂȘtres traitaient les prophĂštes.

24 Â»Mais malheur Ă  vous, riches, car vous avez votre consolation! 25 Malheur Ă  vous qui ĂȘtes comblĂ©s [maintenant], car vous aurez faim! Malheur Ă  vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes! 26 Malheur lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c’est de la mĂȘme maniĂšre que leurs ancĂȘtres traitaient les prĂ©tendus prophĂštes!

27 Â»Mais je vous dis, Ă  vous qui m’Ă©coutez: Aimez vos ennemis, faites du bien Ă  ceux qui vous dĂ©testent, 28 bĂ©nissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. 29 Si quelqu’un te frappe sur une joue, prĂ©sente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empĂȘche pas de prendre encore ta chemise. 30 Donne Ă  toute personne qui t’adresse une demande et ne rĂ©clame pas ton bien Ă  celui qui s’en empare. 31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le [vous aussi] de mĂȘme pour eux. 32 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance en avez-vous? En effet, les pĂ©cheurs aussi aiment ceux qui les aiment. 33 Si vous faites du bien Ă  ceux qui vous font du bien, quelle estime en avez-vous? [En effet,] les pĂ©cheurs aussi agissent de mĂȘme. 34 Et si vous prĂȘtez Ă  ceux dont vous espĂ©rez recevoir en retour, quel grĂ© vous en sait-on? [En effet,] les pĂ©cheurs aussi prĂȘtent aux pĂ©cheurs afin de recevoir l’Ă©quivalent. 35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prĂȘtez sans rien espĂ©rer en retour. Votre rĂ©compense sera grande et vous serez fils du TrĂšs-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les mĂ©chants. 36 Soyez donc pleins de compassion, tout comme votre PĂšre [aussi] est plein de compassion.

37 Â»Ne jugez pas et vous ne serez pas jugĂ©s; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnĂ©s; pardonnez et vous serez pardonnĂ©s. 38 Donnez et on vous donnera: on versera dans le pan de votre vĂȘtement une bonne mesure, tassĂ©e, secouĂ©e et qui dĂ©borde, car on utilisera pour vous la mĂȘme mesure que celle dont vous vous serez servis.»

39 Il leur dit aussi cette parabole: «Un aveugle peut-il conduire un aveugle? Ne tomberont-ils pas tous deux dans un fossĂ©? 40 Le disciple n’est pas supĂ©rieur Ă  son maĂźtre, mais tout disciple bien formĂ© sera comme son maĂźtre.

41 Â»Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’Ɠil de ton frĂšre et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton propre Ɠil? 42 Ou comment peux-tu dire Ă  ton frĂšre: ‘FrĂšre, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton Ɠil’, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite, enlĂšve d’abord la poutre de ton Ɠil, et alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l’Ɠil de ton frĂšre.

43 Â»Un bon arbre ne porte pas de mauvais fruits ni un mauvais arbre de bons fruits. 44 En effet, chaque arbre se reconnaĂźt Ă  son fruit. On ne cueille pas des figues sur des ronces et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces. 45 L’homme bon tire de bonnes choses du bon trĂ©sor de son cƓur, et celui qui est mauvais tire de mauvaises choses du mauvais [trĂ©sor de son cƓur]. En effet, sa bouche exprime ce dont son cƓur est plein.

46 Â»Pourquoi m’appelez-vous ‘Seigneur, Seigneur!’ et ne faites-vous pas ce que je dis? 47 Je vais vous montrer Ă  qui ressemble tout homme qui vient Ă  moi, entend mes paroles et les met en pratique: 48 il ressemble Ă  un homme qui, pour construire une maison, a creusĂ©, creusĂ© profondĂ©ment et a posĂ© les fondations sur le rocher. Une inondation est venue, le torrent s’est jetĂ© contre cette maison sans pouvoir l’Ă©branler, parce qu’elle Ă©tait fondĂ©e sur le rocher. 49 Mais celui qui entend et ne met pas en pratique est semblable Ă  un homme qui a construit une maison sur la terre, sans fondations. Le torrent s’est jetĂ© contre elle et aussitĂŽt elle s’est Ă©croulĂ©e; la ruine de cette maison a Ă©tĂ© grande.»


[1]             6.15 ZĂ©lote : terme qui dĂ©signait une personne zĂ©lĂ©e pour la loi ou le membre d’un parti de patriotes juifs crĂ©Ă© afin de rĂ©sister aux Romains.

[2]             6.16 Iscariot : c’est-Ă -dire homme de Karioth, ville de JudĂ©e.

Comments are closed.

error: Le contenu est protégé !